XVIIIème - Pierres d'horlogerie / Rubis

Les pierres d'horlogerie sont utilisées pour la fabrication des paliers lisses. Elles supportent les pivots des axes du rouage en acier et minimisent les frottements. En langage horloger commun on les appelle « rubis », la raison est historique.

C’est à Londres, vers 1700, que le genevois Nicolas Fatio utilise pour la première fois les rubis percés comme coussinets de pivotement. Cette innovation a beaucoup contribué à la renommée de l’horlogerie anglaise au cours du XVIIIème siècle.

Avant 1902, les pierres des montres sont de véritables rubis. Ces pierres précieuses sont souvent limitées dans le montage des montres par souci d'économie. Il faut attendre l'invention du corindon pour voir les pierres d'horlogerie équiper des montres plus abordables. Le corindon est une pierre dure synthétique inventée par le français Auguste Verneuil en 1902. Ce corindon s'obtient par fusion de poudre d'oxyde d'aluminium avec de l'oxyde de chrome qui lui donne une teinte rouge.

Le rubis synthétique est le cristal le plus dur après le diamant, ce qui lui donne de nombreux avantages:

  • Son usure est extrêmement faible.
  • Un axe reposant dans un coussinet de rubis tourne avec un frottement minimum.
  • La précision de la montre est meilleure et sa durée de vie plus grande.
  • Son coefficient de dilatation est très faible. Il est donc peu sensible aux changements de température.
  • C'est un matériau non conducteur.

Après 1902 les manufactures qui ont parfois des stocks importants de pierres, véritables rubis, vont en vanter l'utilisation en soulignant dans leurs publicités que les pierres ne sont pas synthétiques. Au milieu des années 20s, le cours des rubis devenant trop élevé, aucune manufacture ne peut se passer du corindon.

En horlogerie les pressions relatives des paliers sont très élevées du fait des surfaces extrêmement réduites. Le frottement métal sur métal induirait inévitablement un grippage du palier après que les huiles aient perdu de leur efficacité au-delà de quelques années de fonctionnement.

 

 

Pierres d'horlogerie

 

SUIVEZ-NOUS



Copyright SuisseMontre.com 2009 - 2017