Minerva

A l'origine de la marque Minerva on trouve la famille Robert établie à Villeret dans le Jura bernois. Les frères Charles et Hyppolite fondent en 1858 la compagnie "H. & C. Robert". Au début la société faisait essentiellement de l'assemblage de calibres produits par le fabriquant d'ébauches Fontainmelon. "H. & C. Robert" fonctionnait donc comme établisseurs, à l'image de nombreuse sociétés de l'arc jurassien.

En 1878 la compagnie est reprise par les fils Charles et Georges et dès 1885 Yvan Robert s'implique également dans les affaires. La société est renommée "Robert Frères Villeret" avec son logo RFV agrémenté d'une flèche.

Les Robert ont déposé plusieurs marques dès 1886, dont "Mercure", "Minerva", "Ariana", "Hertha","Tropic" et "RFV". Minerve (Minerva en latin) est une divinité de la mythologie romaine, elle est la déesse de la guerre, de la sagesse, de la stratégie, de l'intelligence, de la pensée élevée, des lettres, des arts, de la musique et de l'industrie (à l'époque le cumul des mandats était déjà en vogue parmis les élites).

La société "Robert Frères Villeret" a produit ses propres mouvements dès 1895, et durant le 19ème siècle elle va s'illustrer par une farouche volonté d'indépendance, passant au travers des diverses opérations de réunification des fabricants sour la bannière de Ebauche SA.

En 1902 la famille Robert renomme la société "Fabrique des Faverges, Robert Frères".

Les premiers calibres étaient destinés à des montres de poche, ils étaient équipés d'échappements à cylindre. Dès 1908 la manufacture débute la fabrication de chronographes. En 1929 la société est renommée "Minerva SA, Villeret" et cinq ans plus tard Minerva SA est reprise par Charles Haussener et Jacques Pelot. Jacques Pelot est un constructeur horloger qui s'est illustré par ses travaux pour le développement du premier chronographe de la marque.

En 1955 et 1960 les parts de de Jacques Pelot sont transmise à son neuveux André Frey et celle de Charles Haussener à son beau-fils Maurice Favre. Miverva Sa reste une entreprise familiale jusqu'en 2000, année où elle est reprise par un investisseur italien, Emilio Gnutti, qui la place sous la direction de Beppe Menaldo.

A partir de 2006 Minerva SA a été rachetée par le Groupe Richemont qui crée alors l' "Institut Minerva de Recherche en Haute Horlogerie" et l'associe à sa marque Montblanc.

 

Enchères: occasions Minerva

 

 

 

Charles Robert

 


Marques déposées par la société

 

Achat / Vente / Collections

Cotation pour les montres équipées de mouvements Minerva

 




 

Vidéo de présentation

 

SUIVEZ-NOUS



Copyright SuisseMontre.com 2009 - 2017